Om verder te gaan in het Nederlands

Les détenus se sentent oubliés. Aucun mot pour eux dans le plan de déconfinement au mois de mai. Alors qu'eux aussi rêvent de revoir leurs enfants, leurs frères, leurs sœurs, leurs parents. Chino, détenu à la prison de Forest, lance un appel au gouvernement face au manque d'informations. Un témoignage téléphonique reccueilli par le CAL (mai 2020).